la planche du mois : le grêlé 7/13, de lucien nortier - Le site de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image


accueil > actualités > les événements > les rendez-vous de la Cité > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2012 des rendez-vous de la Cité > la planche du mois : le grêlé 7/13, de lucien nortier

m u s é e

la planche du mois : le grêlé 7/13, de lucien nortier

du 19 mai au 3 juin 2012 au musée de la bande dessinée

Pilier de Vaillant puis des premières années de Pif Gadget, Lucien Nortier est un dessinateur qui s’inscrit dans la veine de ce qu’il est désormais convenu d’appeler « la tradition réaliste française ». Fortement marqué par les œuvres des grands auteurs classiques américains Milton Caniff et Alex Raymond mais aussi par le maître français Raymond Poïvet, cet auteur n’a jamais vraiment bénéficié de la reconnaissance qu’aurait dû inspirer son grand talent. La Cité remet sous la lumière l’œuvre de ce dessinateur consacrant la planche du mois de mai à l’une de ses fameuses séries, réalisée en collaboration avec Roger Lécureux, Le Grêlé 7/13.

Après avoir essayé plusieurs autres emplois, Lucien Nortier se tourne vers la bande dessinée en 1946. A ses débuts il succède à Rémy Bourlès sur la série Bob Ardent et dessine pour Jeudi-Magazine et Pic et Nic. Plus tard, il rejoint le journal Vaillant (qui deviendra plus tard Pif Gadget). Dans ce magazine, Nortier illustre un large éventail de séries, comme Le Cormoran, Sam Billie Bill, Lynx Blanc, Robin des Bois, Le Grêlé 7-13 ou encore Fanfan la Tulipe, souvent en collaboration avec Christian Gaty. Tout en poursuivant sa collaboration avec Vaillant / Pif, à partir des années 1950 et jusque dans les années 1970, Nortier collabore à d’autres magazines, comme Noir et Blanc, L’Intrépide (Réseau secret), Mireille ou encore Pilote (Bison Noir).
planche du mois de mai
musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême